paris frivole

paris Frivole est devenu un webzine

Rendez-vous dès à présent sur www.paris-frivole.com

Et découvrez le clip de Paris Frivole sur Youtube ! http://www.youtube.com/watch?v=YtY5AlrljVs

Capturerrr

 

1461795_230483977121193_11992508_n

1463569_230484003787857_1467966123_n

1425771_230483973787860_2101821337_n

1460003_231399810362943_537988463_n

1392890_230484117121179_1339018398_n

 

 Baisers frivoles,

Sarah

https://www.facebook.com/ParisFrivole

1459877_230483970454527_203946805_n

 

 

 

 

Posté par Saroushka à 14:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Soirée Madame frivole

Mademoiselle Frivole s'invite au Madam pour une soirée de folie...

ENTREE GRATUITE AVANT 01H30 avec le mot de passe FRIVOLE !

Cocktail frivole offert aux filles qui viennent avant 01h !

Ambiance girly, musique trendy, venez danser jusqu'au bout de la nuit pour oublier la grisaille de Paris.

Soyez élégant(e)s, séduisant(e)s et marriez-vous le temps d'une soirée à un(e) bel(le) inconnu(e)...

Prenez ma main ou la sienne, soyez frivole et plongez dans l'euphorie d'un cercle très privilégié où la monotonie n'existe pas !

Un peu de fantaisie, on a qu'une vie !

INSCRIPTIONS ICI :

https://www.facebook.com/events/508909072538949/

1388055_10201700426845110_971617576_n



Baisers Frivoles,

Sarah 

www.paris-frivole.com

https://www.facebook.com/ParisFrivole

Tarifs :
Soft 5€
Verre d'alcool 10€
Bouteille hard 150€
Champagne 200€

Posté par Saroushka à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Le Bal des vampires frivoles ! Halloween Party le 31 octobre 2013 au Loft Tilsit

Le charme de l’automne tient beaucoup à Halloween, cela fait partie du folklore de la saison…

https://www.facebook.com/events/723886144292693/

Halloween est l’occasion rêvée de faire la fête jusqu’au bout de la nuit dans une atmosphère lugubre avec une tenue délirante…Et bien sûr avec vampires sexy et hypnotiques…

Bloody-Kiss-the-vampire-diaries-14925207-1440-960

De minuit à midi, rejoignez Sarah Frivole pour une nuit d’épouvante dans le plus beau dancefloor club de Paris : le Loft Tilsit !

L’opportunité de fêter les 20 ans du Cercle Élite et les 1 an de Paris Frivole !

1381982_572126919507407_405543671_n

Voici le programme :

MINUIT à 06H ~ SOIRÉE HALLOWEEN 
DJ Chris (Pacha Ibiza et Cape d’Agde) 

Stand coiffure et maquillage !

index

05h ~ Petit Déjeuner Offert 
Viennoiseries et Jus de Fruits 

06H à MIDI ~ AFTER HALLOWEEN 

Mot de passe : VAMPIRE

Dress code : vampire, monstre, sorcière, mort-vivant, gothique, fantôme, diablesse, démon, magicien, Cruella, Catwoman, loup garou…

 Inscrivez-vous ici : https://www.facebook.com/events/723886144292693/

INFORMATIONS : parisfrivole@gmail.com

Les tarifs :
Entrée simple : 10€
Entrée 40€ avec 5 consos ou 25€ avec 2 consos
Bouteille 200€ pour 5 personnes à l’entrée
2 packs de bouteille : 350€
+ bouteille de kir royal offerte

1377536_572126896174076_540051676_n

32, rue de TILSIT – PARIS 16 
à 100m de L’ARC de TRIOMPHE 
Service Voiturier – Fumoir Intérieur

Comment déchiffrer les paroles des femmes en 5 minutes. Leçon n°1

Comment lire entre les lignes avec les femmes ?

Messieurs, force est de constater que vous ne saisissez pas toujours nos messages subliminaux. Quand parfois notre rhétorique met en jeu beaucoup d’affect, nos messages sont complexes. Vous vous dîtes, elle veut, ne veut pas ? Du coup vous prenez tout au premier degré. Vous ne devriez pas, une femme c’est subtile…

Ainsi quand une femme utilise le basique « oui, mais » ou « non, mais », c’est le oui qu’il faut entendre. Votre rôle est d’éloigner les doutes et les contrariétés. L'homme est censé se montrer fort et rassurant, non ?

Elle vous dit,  « Oui, je suis bien avec toi, tu me plait tellement mais ceci mais cela… », ne comprenez pas qu’elle veut rompre avec vous. Comprenez qu’elle espère un geste de votre part, un pas en avant pour que vous lui prouviez votre attachement.

Si sa réponse est un « non, mais », c’est la même chose, une femme a besoin qu’un homme se batte un minimum pour l’avoir. Nous avons conscience que des femmes il y en a des centaines…

La femme veut simplement que vous lui prouviez que c’est elle que vous avez choisi, et que tel un chevalier, vous êtes vaillant et prêt à contourner les obstacles.

Messieurs, vous ne vous battez plus pour votre belle. A la moindre difficulté, vous partez. Vous n’avez rien compris…


Par ailleurs, sachez qu'une femme change d'avis, d'opinion comme de robes. Si un jour elle vous dit qu'elle aime son indépendance, demain elle rêvera de se blottir contre vous 7j/7. Il n'y a rien de figé chez une femme, comprenez que ses hormones travaillent et qu'elle aime révolutionner sa vie en fonction de ses humeurs. Si vous voulez tout, tout de suite, vous risquez de ne rien avoir. Une femme n'est pas un bonhomme que l'on bouscule, non, c'est une délicate créature que l'on peut convaincre par la raison.

 

ps : je n'encourage pas les lourds à insister, ce conseil s'adresse aux personnes qui sortent ensemble.

S.

281561_2107793411587_8266885_n

 

 

 

Posté par Saroushka à 16:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Dois-je mettre de l'eau dans mon vin ou mettre de l'huile sur le feu ?

Dois-je mettre de l'eau dans mon vin ou mettre de l'huile sur le feu ?

Dois-je mettre de la poudre dans mon revolver ou prendre la poudre d'escampette ?3119897371_1_3_0rb7JuBz

Dans l'univers qu'est le mien, aucune réponse n'est bonne ou mauvaise, mais systématiquement elles me mènent à l'échec. Que je choisisse à droite ou à gauche, mon sort sera la même.

Si je m'abandonne dans une relation amoureuse et ouvre mon coeur, je finirai par tôt ou tard regretter cet abandon de moi car l'autre n'aura pas forcément de considération pour cela. Si je garde ma réserve et désire aller doucement pour protéger mon idylle, l'autre risque de percevoir cela comme un frein à la passion. Les deux me vouent à l'échec.

Dois-je entrer dans le conflit en réfléchissant, en cherchant le dialogue et en mettant de l'eau dans mon vin quitte à passer pour une fille fade et sans saveur. Dois-je laisser se déchainer mes impulsions, mettre de l'huile sur le feu, tout envoyer valser quitte à passer pour une fille caractérielle ? Les deux vont à ma perte.

Dois-je feindre la perfection ? Ou dois-je être simplement moi, avec mes faiblesses et ma déconcertante humanité ? Dans les deux cas, il déchantera.

Faut-il être hypocrite, prendre des pincettes avec lui, détourner sa pensée ou bien faut-il expliquer rationnellement sa pensée ? L'honnêteté ne paie jamais auprès des personnes orgueilleuses et dont l'égo est au coeur de leur existence. Sois je perds mon intégrité et garde l'autre, sois je garde mon intégrité et perds l'autre.

Je ne suis pas une wonderwoman, je ne triche avec personne. Suis-je à prendre et à délaisser ? Moi qui suis convaincue que l'on évolue au fil du temps. Doit-on me prendre telle que je suis ou dois-je être en effort permanent pour m'adapter à l'autre ?

 Certains veulent tout et tout de suite, moi je peux donner tout mais un peu plus tard, quand les choses se méritent.

Où sont les hommes prêts à déplacer des montagnes pour maintenir leur relation en vie et séduire leur belle ?

 

Je m'étais promis de ne plus écrire sur ce blog en attendant le lancement de mon webzine... Comme toute bonne résolution, elle est difficile à tenir, surtout quand un irrépressible besoin d'écrire s'empare de moi.

 

S.

 

 

Posté par Saroushka à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Soirée Avant Première du Magazine Paris Frivole

Paris Frivole s'invite au coeur de La Belle Epoque, dans une ambiance rétro tout droit sortie des années folles !

1093978_492760604148344_497636462_o

Venez avec vos plumes, vos bibi, vos porte-cigarettes, vos perles et vos robes outrageuses pour entamer des danses sensuelles avec les gentlemen.

Après avoir lancé ses propres soirées, son blog, Paris Frivole lance son webzine ! Un concentré pétillant en actualités parisiennes.

Avec la participation de la créatrice haute couture Angela Tagoch, de son équipe et de ses sublimes mannequins. Une soirée très spéciale qui vous donnera un avant goût du grand Fashion Show du 4 octobre !

La sublime chanteuse de jazz et de soul Radiah Frye viendra bercer nos oreilles pour une ambiance cosy propice aux confidences !

DJ Bertrand Wilkems (Queen , milliardaire et les chandelles) aux platines !

On murmure que les soirées frivoles sont les plus folles !

Info résa : parisfrivole@gmail.com

https://www.facebook.com/ParisFrivole

 

1291917_10151607306978176_1279924861_n

Posté par Saroushka à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Accepter un second rendez-vous, c'est se mettre à genoux...

J’ai noté une tendance en matière de séduction de plus en plus récurrente.

Les hommes nous invitent dès le premier rendez-vous dans un grand restaurant gastronomique, ils nous séduisent avec subtilité à tel point qu’on les prend pour des anges.

Sitôt le rendez-vous au restaurant terminé, vous rentrez chez vous. L’homme vous envoie alors un message pour vous dire combien vous êtes ravissante et pour vous demander si vous accepteriez de le revoir…

Vous sautez de joie et répondez favorablement à sa requête mais plus jamais il ne vous relancera, pire, il ignorera votre second message.

Fin de l’histoire… Monsieur ne voulait pas vous revoir, il voulait juste se prouver qu’il pouvait séduire à nouveau en jouant les grands seigneurs…

Aujourd'hui, accepter un second rendez-vous, c'est souvent se mettre à genoux. C'est déclarer forfait, perdre un jeu de séduction où vous seriez difficile à convaincre.

Ces hommes je les appelle les grands seigneurs fantômes détalant sur leurs grands chevaux… Ils repartent aussi vite qu'ils sont arrivés en détruisant l'embryon de relation, en avortant vos espoirs.

Insaisissables…

S.

https://www.facebook.com/ParisFrivole

prince-joseph-poniatowski-horse-56_13712

Zygmunt Waliszewski (peinture)

Posté par Saroushka à 10:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

La crise économique ? Je ne connais pas !

"Jeunes français, fuyez la France, barrez-vous, le pays est en faillite, vous finirez au chômage sans le sou..."

Moi je suis partisane du "battez-vous" plutôt que du "barrez-vous" ! Arrêtons d'avoir peur de la crise... Arrêtons de nous appitoyer sur la période difficile. Nous pouvons tirer profit des ce contexte en nous adaptant.

Vous ne trouvez pas de travail ? Créez votre propre business, écoutez votre créativité, lancez des idées, partagez... Osez !

Aujourd'hui, vous avez la possibilité de vous constituer un réseau de gens qui comme vous, ne demandent qu'à avancer et ont le sentiment d'être dans une impasse. Construisez des projets ensemble, aidez-vous, voilà la solution. Imaginez l'avenir en grand, c'est en vous projetant de la sorte que vous agirez positivement sur votre futur.

Ne soyez pas les victimes de votre époque... Bref, ne vous laissez pas abattre !

S

 

evan-rachel-wood-gun-02

 

Posté par Saroushka à 14:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Vivez l'expérience frivole

Une soirée frivole est un afterwork élégant qui célèbre l'art de vivre parisien. C'est un pêle-mêle de créativité et de folie.

Il existe 2 types de soirées frivoles :

Les soirées artistiques : exposition peinture/photo, danseuse burlesque, défilé de lingerie, mini concert d'une chanteuse...

Les soirées à thèmes  : elles sont plus intimistes et permettent aux personnes de mon cercle de se rencontrer, d'échanger et de faire la fête. J'ai par exemple organisé un bal masqué "Baiser Frivole" au Miou Miou (à présent baptisé Mi Mi), ou une soirée "Saint Tropez Frivole" dans un spa avec hammam et jacuzzi, ou encore un apéro gastronomique au Comptoir du Ve, un apéro Celib au Siècle...

Venir à une soirée frivole, c'est élargir son réseau, se divertir, rencontrer des artistes talentueux et faire la fête en laissant ses soucis de côté.

C'est bien connu, j'aime les artistes et quand j'ai un coup de coeur, ils deviennent mes protégés, j'assure leur communication, leur mise en lumière et ils sont à l'honneur lors de mes soirées.

 

1000182_174572729378985_1543227541_nLa peintre Floria Otis Rosimiro

521868_153959154773676_546587264_nAnetta morozova, chanteuse flûtiste

Angela Tagoch, styliste haute couture et directrice d'une agence de mannequins

735161_122222411280684_2084094642_nSalim Berrada, photographe d'art

923048_154613064708285_2112349409_nRichard Remblier artiste peintre

5862_167723033397288_967882957_nLa superbe danseuse burlesque Pin Up Miss You

179013_144748715694720_394391284_nFrançois TElombre de Chalier artiste, comédien et Pin Up Miss You danseuse burlesque

482632_135457933290465_8696861_nNatalia Nnatkin, photographe de mode

1003255_174578262711765_2143179974_nLa danseuse burlesque Vanilla Spice des demoiselles du K-barré avec ses amies !

994302_174572816045643_1855829758_nLa chanteuse Bellen Ferris !

422330_122222487947343_30505267_nLa célèbre marque de pâtisserie couture Paint Cakes

11206_139603359542589_1061724627_n

 https://www.facebook.com/ParisFrivole

 

Posté par Saroushka à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

L'histoire des soirées frivoles

Souvent on me demande comment m'est venu le déclic des soirées frivoles... Il convient de revenir en arrière pour comprendre mon univers.

Un monde qui n'a cessé de m'animer :

Quand j'étais enfant, Fantômette et les Cat's Eyes étaient des héroïnes pour moi : des femmes fortes, intelligentes qui savaient allier féminité et courage. Très vite, j'ai adoré me déguiser et porter des masques, derrière un masque, je pouvais devenir qui je voulais... Une aubaine pour la petite fille modèle que je semblais être.

Un sens de l'esthétique qui m'est propre :

J'ai grandi dans un univers rose poudré ultra protégé, avec ma peinture, mes livres et une fascination pour la coquetterie. Ma chambre était un vrai boudoir, entre robes élégantes, bijoux, fragrances et maquillage. Aujourd'hui, ce boudoir est intacte, on le compare souvent à une pièce de Marie Antoinette.

 

chambre-boudoir-rose_carrousel_gallery

Une facette de ma personnalité

J'ai toujours été un brin frivole, à aimer les apparats, les belles choses et les bonnes choses. Le luxe quand on a compris la gravité du monde et les périodes difficiles, c'est de savoir s'en détacher. Rêveuse, passionnée, épicurienne, tels sont les traits de mon caractère qui impulsent ma créativité.

 

83675340

Le point de départ : le blog

Les années ont passé, j'ai grandi et j'ai créé ce blog. Je voulais qu'il transmette mes réflexions sur la vie et les amours avec humour et pertinence. Je voulais aussi mettre en avant mon sens de la fête et mon affection pour l'art et les belles adresses.

J'ai donc dessiné ce logo avec cette écriture élégante en alliant 2 mots qui me sont chers : Paris, la ville qui me passionne et où mes tribulations sont trépidantes et Frivole car je trouve le monde triste et morne, moi qui le rêve joyeux, coloré et insouciant... Et bien sûr le masque pour l'atmosphère mystérieuse et intrigante, en référence aux bals masqués de Versailles... Sans doute un clin d'oeil aux héroïnes de mon enfance...

 

paris-frivole (4)

La création des soirées frivoles, l'innovation : être la première à apporter l'art et la culture dans les afterworks !

J'ai décidé ensuite que je devais aller plus loin dans ma démarche et créer des soirées qui mettraient en lumière des artistes (peintres, photographes, danseuses, artistes, chanteuses) afin de souligner l'art de vivre, la beauté et la richesse de Paris et de ses parisiens tout en y apportant ma touche frivole pour que les soirées soient emplies de joie de vivre...

Sarah

 https://www.facebook.com/ParisFrivole

 

Posté par Saroushka à 12:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]