Quelle bêtise (et quel plaisir) de fréquenter ces afterworks "open bulles". C'est un concours de celle qui perdra le plus vite sa dignité et son élégance ! Au bar, les coupes se bousculent, chacune des filles se bat pour obtenir les effets euphoriques de l'alcool bas de gamme.

Jamais nous n'aurons connu une telle bousculade féminine depuis les soldes (...).

Captureeeee

Voilà, il est 21h, l'open bar est fermé, de toute façon, tout le monde est ivre. Tout de suite, le lieu devient génial, les hommes sublimes, la musique fantastique.

Bref, nous sommes ivres...

SATCcosmo

Il est vrai qu'avec quelques verres d'alcool, la vie est plus folle, plus grisante, plus drôle. Les barrières de la timidité tombent.

On se sent bien de l'intérieur mais de l'extérieur l'on ignore l'étendu de notre apparence pathétique. Echevelées, le sourire béat , les yeux dans le vide, la gestuelle non contrôlée.

 

media_xl_3587147

 

Avec les bulles, la vie est belle, pas nous...

S.